[Review] Récit Complet Batman #1 – Batgirl & les Birds of Prey : Qui est Oracle?

Renaissance des Oiseaux de Proie

Qui est Oracle ? En compagnie de Black Canary, Batgirl patrouille dans les rues de Gotham, mais l’un de ses secrets vient d’être éventé… quelqu’un semble savoir que Barbara Gordon était autrefois Oracle. Et on utilise manifestement son nom pour vendre des informations à des criminels.

Récit complet Batman #1 : Qui est Oracle? 
Auteurs : Julie et Shawna Benson 
Dessinateurs : Claire Roe et Roge Antonio 
Couverture : Yanick Paquette 
Contient les épisodes Batgirl & The Birds of Prey Rebirth #1 et Batgirl & The Birds of Prey #1-6
Disponible en kiosque chez Urban Comics

L’avis du Kit :

N’étant pas un farouche défenseur des derniers épisodes de Batgirl sauce New 52, j’ai tout de même hésité avant de me procurer en kiosque ce récit complet. Et puis je me suis dit que le lancement du DC Rebirth en France était peut être l’occasion de laisser une chance au personnage, qui s’était avérée un peu trop teeny/girly pour moi auparavant. L’intitulé aussi m’a motivé : « qui est Oracle? ».

Oracle fut le nom de code de Barbara Gordon lorsqu’elle fut clouée sur un fauteuil roulant à cause d’un tir par balle du Joker (lire l’excellent et culte « The Killing Joke » de Alan Moore et Brian Bolland ). « Babs » aida alors ses équipiers de la Bat-Family derrière un écran d’ordinateur et dans un repaire secret. C’est donc avec intérêt que la jeune héroïne de Gotham s’intéresse à l’usurpateur de son ancien nom de code qui fourni des renseignements à la mafia locale. Dans sa mission, Babs Gordon aura le renfort de Dinah Lance alias Black Canary et de Helena Bertinelli alias Huntress. Cette dernière agit de manière expéditive afin de se venger de la mort de sa famille des mains des hommes de la mafia. Bien loin des principes des héroïnes de Gotham, elle devra s’adoucir pour trouver sa place au sein des Birds of Prey et faire la paix son passé familial.

Au scénario, on retrouve les sœurs Benson, Julie et Shawna. Celles-ci livrent une histoire parfaite pour débuter avec les Oiseaux de Proie de la Distinguée Concurrence. Ce DC Rebirth des Birds of Prey est parfait pour celles et ceux qui voudraient débuter les comics de l’équipe féminine et en savoir davantage sur les personnages héroïques que sont Batgirl, Black Canary et Huntress. Entre les pages liées au plot central, chacune d’entre elle a droit à un épisode centré sur sa vie et son passé, ce qui permet aux néophytes de ne pas être déboussolés. L’histoire reste divertissante et ouverte à toutes et tous, oscillant entre scènes d’action et d’humour entre les protagonistes. Les lecteurs plus assidus y prendront donc aussi plaisir surtout en voyant Babs « Batgirl » Gordon se ressasser son passé d’Oracle et le traumatisme qu’elle a subi avant cela.

Côté dessin, Claire Roe et Roge Antonio se succèdent sur les planches. Les traits sont parfois inégaux, surtout au niveau des visages, parfois trop caricaturaux, mais le tout reste honnête et assez uniforme entre les deux artistes. Surtout pour le rapport qualité/prix de cette saga complète, on va pas trop se plaindre. Ajoutez à cela la couverture de Yanick Paquette, on ne peut que se jeter sur cette sortie kiosque comics.

En résumé, une saga complète kiosque autant divertissante et bénéfique pour un nouveau lectorat qu’ attrayante pour un lectorat plus ancien. En effet, les nouveaux lecteurs pourront aborder les personnages sans aucun problème et les plus anciens retrouveront avec plaisir des allusions bien senties liées au passé respectifs des super-héroïnes de DC Comics.

La note du Kit :

 

 

 

 

Commentaires
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...