[Review] Quantum & Woody tome 3

Les origines du bouc enfin révélées !

Quantum & Woody chez Bliss ComicsEric tente de pousser Woody vers le droit chemin. Pourtant, l’attaque de la ville par un robot géant, un cambriolage et le retour d’une ex peu recommandable vous précipiter le duo vers une série d’événements qui les verra affronter le gang de « Edison’s Radical Aquisitions« . L’histoire s’achève ici, mais ce sera après les origines du bouc.

Quantum & Woody tome 3
Histoire : James Asmus
Illustrations : Tom Fowler, Kano, Wilfredo Torres, Erica Henderson et Joseph Cooper
Contient les épisodes US Quantum & Woody : The Goat #0 et Quantum & Woody #9 à #12
Publié par Bliss Comics

L’avis de Matt :

Quantum & Woody s’achève ici. C’est la vérité mais ce n’est pas vrai !
Ce troisième tome de la série vient conclure les sous intrigues ouvertes pendant le premier tome. On y retrouve Quantum installé chez Eric, on y découvre les origines du bouc (lire le tome 1 pour comprendre) et le duo y affronte enfin la mystérieuse société secrète Edison’s Radical Aquisitions aperçue dans le premier tome. Autant dire que si vous n’avez pas lu Quantum & Woody tome 1, vous allez galérer.

Woody sauve la ville

Le scénariste James Asmus s’amuse comme un petit fou en entassant les idées farfelus (le cyborg des années 80, le retour de Thomas Edison…), se permet quelques clins d’oeil (la page Un Matin Sans Tension semble sortie de la série Hawkeye) et livre toutes les explications nécessaires à son histoire (comment est mort le père des garçons ?). Au niveau de l’histoire, on replonge dans l’ambiance et la malice du premier tome de la série et on fini par se demander si le deuxième tome a existé tant il semble ignoré par les personnages et les auteurs.

Quantum et Woody chez euxNiveau dessin, un succession d’auteurs sur un récit ne profite jamais au lecteur. Ici, on verra défiler 5 auteurs sur 5 épisodes, alternant entre le bon et le bof.
Le tout est un peu sec et manque de rondeur et de malice. On est loin des premiers épisodes de la série. Reste une galerie de méchants aussi pathétiques qu’amusant et qui apportent un vrai bonus à ces épisodes.
Dans l’épisode consacrée aux origines du bouc, on retrouve Tom Fowler que j’avais tant aimé sur le Quantum & Woody 1. Faire un épisode réussi sur les aventures d’un bouc, il n’y avait que Asmus et Fowler pour y arriver !

La conclusion de cette histoire n’en est pas une car la fin de la série Quantum & Woody annonce en réalité la série The Delinquents dans laquelle notre duo s’alliera à Archer & Armstrong, autre duo déjanté de l’univers Valiant. Du coup, le cas du deuxième tome de cette trilogie pose question tant il ne semble avoir marqué ni les personnages, ni les auteurs. La constuction de la série est, de fait, très étrange.

Quantum & Woody tome 3 est la suite directe du tome 1, il profite de son humour mais pâti d’une succession de dessinateurs. L’histoire reste réussie, apporte son lot de révélations et conclue bien les sous-intrigues en cours.  Si on est loin de l’excellence du premier volume, ce livre répond à toutes les questions du lecteur et ouvre sur un nouvel avenir pour le duo.

La note de Matt : 

 

Commentaires
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...
Concours du moment
- inscription nécessaire pour jouer -