[Review] Power Rangers Tome 3

Go, go, Power Rangers !

Les Power Rangers poursuivent leur affrontement contre le Dragon Noir et font une découverte de taille à son sujet. De son côté Billy essaie de gagner confiance en lui.

Power Rangers Tome 3 - L'ère de Repulsa
Histoire : Kyle Higgins
Illustrations : Hendry Prasetya, Jonathan Lam
Encrage : Hendry Prasetya, Jonathan Lam
Couleur : Matt Herms, Joana Lafuente
Contient les épisodes Mighty Morphin Power Rangers #9-12
Publié par Glénat Comics

L’avis de Spider-Matt :

J’ai grandi avec les Power Rangers. Quand cette série TV est sortie dans les années 90, c’était la folie ! Mais malgré tous les bons souvenirs que j’en garde, le tout reste très kitsch et encore plus avec le poids des décennies. Mais il y avait des concepts et des valeurs qui ne méritaient pas de tomber aux oubliettes. 25 ans plus tard, nous avons donc droit à une nouvelle adaptation de la franchise en comics.

Dans ce volume, les Power Rangers vont devoir tenir tête à un Dragon Noir très coriace et bien décidé à les éliminer. Tommy et Billy vont faire une énorme découverte à son sujet et seront les protagonistes principaux de ce tome trois. Je ne peux malheureusement pas en dire plus pour ne pas gâcher la surprise car la majorité du tome va s’articuler autour de cette révélation. Sans être l’idée du siècle, ce retournement de situation est bien amené et soulève son lot de questions tout en relançant cet arc de plus belle. Ça permettra aussi à Kyle Higgins de ressortir les jouets car il y aura beaucoup de références aux différentes versions des Rangers et surtout des Zords à travers l’histoire. Tout cela peux paraître rédhibitoire pour un non-initié mais rassurez-vous tout y est très bien expliqué. Là où le profane lira une très bonne histoire qui se tient de bout en bout avec un rythme effréné, le fan de la première heure y trouvera en plus le petit plaisir de redécouvrir des pans entiers de cette mythologie. Tout se marie très bien et on fini ce numéro en ayant envie d’en savoir plus.

Le chapitre deux est une parenthèse sur le personnage de Billy et elle se déroule au moment de leurs débuts en tant que Rangers. Étant le geek du groupe, il est le moins bien taillé pour la bataille (cliché ?) et va devoir apprendre à lâcher prise et à retrouver confiance en lui. Cette petite aparté nous fera constater son évolution jusqu’à maintenant tant son esprit d’initiative se montrera décisif dans la lutte contre le Dragon Noir.

La partie graphique est signée Hendry Prasetya, sauf pour le chapitre deux qui est dessiné par Jonathan Lam. Le style de Prasetya colle parfaitement à l’esprit de cette saga, tout y est très détaillé. Les Zords et les costumes sont réellement mis en valeur. Les couleurs flashy apportent un réel plus à l’ensemble et on retrouve l’univers coloré des personnages.

Le recueil se termine par une histoire courte de Bulk et Skull. Personnellement ces petits ajouts sur ces deux personnages à chaque fin de volume ne m’intéressent pas du tout. Je préférerais avoir une galerie de couvertures plus grandes pour le plaisir des yeux à la place.

Encore un très bon tome qui se traduit par une réelle montée en puissance. Kyle Higgins à réussi le tour de force de remettre sur le devant de la scène une équipe de super héros difficiles à dépoussiérer en en faisant une série intelligente et passionnante.

La note de Spider-Matt : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Commentaires
Categories Nos chroniques, Spider-Matt
Jetez un oeil ici...