[Review] Marvel Legacy Spider-Man 1

En juillet, tout va mal pour notre cher Peter, tandis que Miles va devoir affronter une menace qui se profile à l’horizon.

THE AMAZING SPIDER-MAN / LA CHUTE DE PARKER (1 ET 2)

Histoire et dialogues : Dan Slott, Christos Gage
Illustrations : Stuart Immonen
Encrage : Wade Von Grawbadger
Couleurs : Marte Gracia

Un nouvel arc commence pour notre bon vieux Spidey et Dan Slott prépare la touche finale de son run qui aura duré 8 ans. Après les événements de Secret Empire Peter voit sa situation se dégrader de plus en plus. Afin d’empêcher Octopus de mettre la main sur des inventions toutes plus dangereuses les unes que les autres il a dû délibérément provoquer la chute de Parker Industries en détruisant toutes les recherches de sa société. Alors oui cela provoquera dans la foulée des milliers de chômeurs et des investisseurs resteront sur le carreau, mais tout le monde semble bien vite oublier que Peter s’est fait attaqué par les USA eux-mêmes qui avaient virés Nazis. Il n’avait pas le choix mais visiblement tout est de sa faute quand même. Un raccourci très facile que prend Dan Slott afin d’avoir une excuse toute trouvée pour ramener ce bon vieux Parker dans sa vie banale de pauvre. Même si je n’étais pas fan du personnage en tant que chef d’entreprise (surtout dû au traitement qu’il en a été fait : un chef d’entreprise qui n’en n’avait que le nom) je ne pense pas que revenir en arrière est la bonne solution. Mais bon, rien ne dure jamais longtemps chez Marvel. Ce n’est pas mauvais dans sa réalisation mais le chemin que ça prend me déçoit. Après être mort, revenu pour chasser Octavius de son corps, devenu chef d’entreprise : on annule tout et on recommence, un gros « Tout ça pour ça ».

Les dessins de Stuart Immonen sont toujours très bons et apportent un réel plus à l’histoire.

Une note pour cette série :

 

PETER PARKER, THE SPECTACULAR SPIDER-MAN/ RECHERCHÉ (1)

Histoire : Chip Zdarsky
Illustrations : Adam Kubert, Juan Frigeri
Couleurs : Jason Keith

La Gary Blade (une division occulte du S.H.I.E.L.D.) en a après Peter. Je ne suis pas fan de cette série mais ce début d’arc commence bien. Voir Peter en mode fugitif tout en devant cacher ses pouvoirs était très sympathique à lire. Un bon début donc avec des dessins très bons. Pourvu que ça continue.

Une note pour cette série :

 

SPIDER-MAN / LES NOUVEAUX SINISTER SIX (1)

Histoire : Brian M. Bendis
Illustrations : Oscar Bazaldua
Couleurs : Justin Ponsor

Après un dernier arc que j’avais trouvé très mauvais, nous en attaquons un nouveau ce mois-ci qui nous laisse entrevoir le retour d’une nouvelle équipe de Sinister Six. Le tout mêlé aux histoires de cœur de Miles (que je ne trouve pas intéressantes, soyons francs). Je suis intrigué par la façon dont celui-ci va gérer cette nouvelle menace qu’avait dû affronter son homologue plus âgé il y a de cela bien des années lors de sa première apparition. La partie graphique est très réussie et un gros travail est fait sur l’utilisation des couleurs.

Une note pour cette série :

 

BEN REILLY SCARLET SPIDER / LE RETOUR DES SLINGERS (1)

Histoire : Peter David
Illustrations : Will Sliney
Couleurs : Rachelle Rosenberg

Pas grand-chose à dire sur ce nouveau numéro de la série Ben Reilly (ou comment tuer une série qui aurait pu être cool).  Je ne vois pas bien ce que veut faire Peter David en mêlant Ben à ces autres personnages de 3ième zone. Et le cliffhanger de fin ne présage rien de bon pour la suite. Au moins les dessins sont bons.

Une note pour cette série :

L’avis de Spider-Matt

Un bon numéro dans l’ensemble même si la direction que prend The Amazing Spider-Man me laisse perplexe et que la série Ben Reilly reste carrément mauvaise.

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Nos chroniques
Jetez un oeil ici...