[Review] Marvel Legacy Avengers 1

Legacy Avengers 1 panini

Les Avengers et les Champions font front commun face à une nouvelle menace pas si nouvelle que ça. Par ailleurs, où a bien pu passer Tony Stark ? C’est le sommaire de Marvel Legacy Avengers 1 !




AVENGERS + LES CHAMPIONS / MONDES EN COLLISION (1 À 3)

Histoire : Mark Waid
Illustrations : Humberto Ramos, Jesus Saiz
Encrage : Victor Olazaba, Jesus Saiz
Couleurs : Edgar Delgado, Jesus Saiz

 

Nouvel arc commun pour les Avengers et les Champions de Mark Waid puisqu’il s’agit ni plus ni moins que d’un crossover entre les deux équipes. Les Champions découlant directement de l’équipe des Avengers, il était logique qu’ils se recroisent à un moment ou à un autre. Et la menace qui va les faire collaborer est un endroit que le jeune Nova a visité brièvement il y a quelques temps. Il y a beaucoup de frictions entre ces deux groupes et même au sein de ceux-ci. Entre un Vision qui ne laisse plus de place aux émotions et un Sam Wilson qui prend de haut la nouvelle génération, l’ambiance est assez pesante, la collaboration semble difficile et les jeunes héros semblent plus matures que leurs aînés. Waid devant déjà jongler avec beaucoup de personnages, ajouter ces conflits n’est pas chose aisée mais il s’en sort très bien et toutes ces interactions fonctionnent à merveille. La menace n’est malheureusement pas nouvelle car déjà exploitée il y a bien longtemps dans les histoires Marvel et pas très originale car elle fait écho à une idée assez semblable (mais novatrice) utilisée dans un récent run sur les Avengers. De plus, certains aspects de la menace m’ont un peu surpris malgré les timides explications apportées (comme le choix de certains ennemis de ne pas se battre), ce qui me laisse entendre que cette menace n’est pas si bien maîtrisée que ça par son architecte. L’ensemble reste toutefois très agréable à lire et j’ai hâte de découvrir la suite.

La partie graphique est pilotée par Humberto Ramos et Jesus Saiz et les deux dessinateurs font un superbe travail qui ne peut qu’embellir le récit.

Une note pour cette série :

 

IRONHEART / À LA RECHERCHE DE TONY STARK (1 ET 2)

Histoire : Brian M. Bendis
Illustrations : Stefano Caselli, Alex Maleev
Couleurs : Marte Gracia, Israel Silva, Alex Maleev

 

Tony Stark ayant disparu tous vont essayer de le retrouver. En parallèle, les vilains que Fatalis a enfermé à Ryker’s Island se sont échappés et vont s’en prendre à lui. Ainsi la série Infamous Iron Man a en quelque sorte fusionnée avec sa grande sœur, Ironheart. Pas grand-chose à en dire à part que la mère biologique de Tony commence à me taper sur le système et que son passé de rockstar rebelle qu’elle utilise pour lutter contre le conseil d’administration de Stark Industries est juste pathétique. Je ne sais pas, Bendis trouve peut-être ça drôle, décalé ou même badass, je trouve ça juste mauvais et très mal écrit. J’espère juste qu’il ne va pas foirer le retour de Stark. Quant à Fatalis, eh bien il joue toujours les gentils. Mais autant de puissants ennemis lui tombant dessus risquent de le faire craquer et renouer avec ses mauvais penchants. Mais ce n’est qu’une théorie, à voir dans les prochains numéros.

Graphiquement c’est très beau et pour notre plus grand bonheur Alex Maleev reste le dessinateur des passages mettant en scène Fatalis. Stefano Caselli n’est pas en reste et rend une copie impeccable.

Une note pour cette série :


L’avis de Spider-Matt

Un numéro plutôt bon qui lance de nouvelles intrigues intéressantes dans l’ensemble.

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Nos chroniques, Spider-Matt
Jetez un oeil ici...