[Review] Low Tome 3

“Tiens, voilà du drama, voilà du drama ! “

Dans ce tome de Low, Stel Caine atteint enfin la surface et est témoin de ce qu’il en reste après des années d’abandon. La sonde tant convoitée est enfin à sa portée.
En parallèle ses deux filles, Tajo et Della, réapprennent à vivre ensemble après des années de séparation.
Mais certains séquelles ne s’effacent pas simplement…

Low Tome 3 - Les rivages de l'espérance
Histoire : Rick Remender
Illustrations : Greg Tocchini
Couleur : Greg Tocchini, Dave McCaig
Contient les épisodes 11 à 15 de Low vol.3 : Shore of the dying light
Publié par Urban Comics

Si vous n’avez pas encore lu l’article de Comics Grincheux sur l’auteur Rick Remender ça se passe ici
La review du tome 1
La review du tome 2

L’avis d’Alex :

Après un deuxième tome décevant , j’ai quand même décidé d’attaquer le troisième bouquin. Voyez-vous, j’ai beaucoup de mal à ne pas aller au fond des choses et laisser ces dernières inachevées.
Cela relève t-il parfois du masochisme ? Peut-être…

urban comics Low covers

Covers du tome 3

On sent Remender tiraillé avec le concept d’espoir, les mauvaises habitudes reviennent au galop ! En effet, dans ce tome les personnages en bavent vraiment. Est-ce la chute avant l’ascension ? Veut-il éviter une ascension trop linéaire, un chemin trop rectiligne ?

J’ai trouvé que la métaphore de la vie, présentée ici par Rick Remender, était assez juste : on se cogne systématiquement à des obstacles que l’on doit surmonter ou contourner pour avancer.

Cependant, on reste tout de même dans un registre très sombre,  sa métaphore baigne dans le pessimisme.
Même l’atteinte de la surface qui devrait être imagée comme une délivrance ou une renaissance, n’est pas annonciatrice de bonnes nouvelles !
Et bien, Mr Remender la “positive attitude” c’est pas encore ça, il y a des progrès à faire ! La bonne contenance pose aussi un problème : le tome précédent était trop pauvre et celui-ci est trop riche. Attention à l’indigestion pour certains !
Cela reste néanmoins le meilleur des trois livres.
En effet, les relations entre les personnages se développent, on commence à les connaître et l’histoire fait un bond en avant ce qui change de la stagnation du tome précédent.

Le chapitre qui n’avait pas de sens au précédent tome est enfin expliqué ici et l’idée est vraiment intéressante ! Vous savez, celui avec les souris et les guêpes… je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler.

Les mêmes questions restent malgré tout en suspend : on n’a toujours pas d’informations sur le système et les strates sociales de cet univers. C’est dommage, car la série s’étend quand même sur plusieurs tomes, donc installer son univers de manière solide est toujours intéressant afin que le lecteur soit plongé dans l’histoire.

image 1 Low 3 tome

Un point négatif, à mon sens, est la colorisation de tout l’ouvrage par Dave McCaig. Effectivement j’avais déjà fait cette remarque dans ma review du tome précédent. Mais ce dernier ne venait alors que compléter ou donner un coup de main à Tocchini. Ici, il fait la colorisation de A à Z ! Les couleurs trop criardes par rapport au travail de Greg. Les traits paraissent moins fins, l’ambiance moins pesante. Bref, ça ne m’a pas plu.
Dommage, car lorsque si le récit s’améliore, visuellement, c’est l’inverse

On retrouve encore une fois des problèmes d’édition avec des images écrasées. Je pensais qu’une correction aurait été faite au vu du deuxième tome, mais que nenni !

L’histoire avance dans ce tome à travers un roller coaster émotionnel. On se croirait dans une tragédie grecque où les personnages sont soumis à de nombreuses épreuves. Bien que le tome soit meilleur que les deux précédents, on ne sait toujours pas vraiment ce que veut faire Rick Remender de ses personnages.

La note d’Alex : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Alex, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...