[Review] Les Indestructibles 2

Une famille formidable !

Synopsis :

La famille Parr est de retour ! Alors qu’il sorte de l’ombre en affrontant Le Démolisseur (voir le premier film), la situation des Indestructibles empire. Toujours illégaux, ils sont en plus lâchés par le gouvernement et se retrouvent sans ressources.
Pour réhabiliter l’image des super-héros auprès du grand public, ils vont accepter la proposition d’une grande entreprise :
Elastigirl retourne sur le terrain pendant que Mr Indestructible devient père au foyer.

Réalisation : Brad Bird
Scénario : Brad Bird
Avec : Gérard Lanvin, Deborrah Perret, Louane, Thierry Desroses, Amanda Lear, etc.

Sortie le 4 juillet 2018





Attention, si vous êtes épileptiques ou sensibles aux lumières vives, soyez prévenus que deux scènes risquent de vous gêner. Elles sont courtes mais très intenses !

 

L’avis de Comics Grincheux :

Les Indestructibles est mon film de super-héros préféré. Voilà, le contexte est posé et vous pourrez apprécier cette analyse sans objectivité aucune puisque je suis rentré dans la salle en sachant que j’allais être convaincu. Brad Bird est le réalisateur que j’aime le plus dans l’écurie Pixar et ses travaux en live-action ont fini de me convaincre. Son Mission Impossible est un bijou de dynamisme dans la mise en scène. Tomorrowland est une perle d’optimisme dans une ambiance rétro-futuriste. Il est donc plus que normal que sa mise en scène ait profité de ses travaux et resurgisse immédiatement dans cette suite !

C’est simple, c’est sublime ! Visuellement, le film offre des contrastes saisissants et dès le départ. Il suffit d’avoir vu le premier récemment pour voir tous les progrès dans l’animation, dans la conception graphique et dans le dynamisme opérés par ce nouvel opus ! La réalisation se fait virevoltante, la mise en scène des pouvoirs fourmille d’idées et ce, souvent plus que dans les films live-action mainstream. Les scènes d’actions sont fabuleuses, à la fois par les choix de cadrage, la gestion de l’espace ou tout simplement le montage. Tout s’enchaîne très vite mais sans jamais perdre notre œil ! La séquence de fin est d’ailleurs d’une richesse folle et c’est là que le film me fait le plus plaisir. On sent que Brad Bird a appris de la construction en live-action et ces leçons resurgissent à l’écran pour offrir au studio Pixar son film le mieux réalisé ! La mise en scène simple laisse sa place à une dinguerie de chaque instant et offre tout ce que j’attendais de retrouver dans un film de super-héros !

Du côté du scénario, ce qui faisait la force du premier opus reste, encore une fois, la grande force de cette suite ! La famille Parr est à son diapason et leur relation est ce qui motive le récit et le fait avancer. Ici, les rôles vont être inversés entre Bob et Helen et c’est lui qui va devoir gérer toute la petite famille pendant que Elastigirl se paye le premier rôle. L’idée est très bonne, ingénieuse, s’inscrit dans une mouvance thématique où les femmes prennent le pouvoir. Là encore, impossible de ne pas parler de la mise en scène ou de la réalisation. Brad Bird utilise à fond les possibilités du corps élastique de Helen et s’en donne à cœur joie ! Si le discours n’est pas hyper politisé, une réflexion pointe, sur la place des femmes, sur la manipulation par les images, sur la nécessité de se remettre en cause pour mieux trouver l’équilibre. Mais la place primordiale accordée aux femmes dans cette suite fait plaisir, surtout que Violette va aussi se retrouver au premier plan. Les masculinistes et adorateurs de fake news en seront pour leurs frais !

Au-delà de cette relation familiale primordiale, le reste de l’intrigue est efficace, à défaut d’être original. Le scénario remet en avant la nécessité des super-héros, leur optimisme permanent et leur influence dans l’espoir qui surgit dans la société. L’ennemi est assez basique, ses motivations simples mais il permet d’offrir des grosses idées pour les scènes d’action. On reste sur cette ambiance à la Marvel, très orienté sur les Fantastic Four, en mettant en avant les individus sous les costumes mais sans oublier le fun que doivent procurer les super-héros. On retrouve une philosophie chère à des auteurs comme Grant Morrison, Mark Waid ou plus simplement Stan Lee. Ainsi, l’humour est très présent, Jack-Jack y étant pour beaucoup puisqu’on va apprendre à découvrir tous ses pouvoirs ! Et ils sont nombreux ! Les blagues sont drôles, offre des idées intéressantes et on s’amuse beaucoup. Le récit offre un juste équilibre entre toutes ses ambiances et entre ses différentes intrigues et le tout est sublimé par la musique de Michael Giacchino !

Bref, Les Indestructibles 2 est un pur bijou ! De ceux qu’on a rarement au cinéma et de ceux qui mette en scène tout ce qu’on aime chez les super-héros entre l’humour, l’optimisme, la réflexion et de l’action à couper le souffle. Tout cela étant sublimé par Brad Bird qui se fait définitivement plaisir pour offrir les aventures ultimes de la famille Parr !

La note de Comics Grincheux : 


Les Indestructibles 2

L’avis de Matt :

N’y allons pas par 4 chemins, Les Indestructibles 2 est une pure réussite !
Le film commence à la seconde où se terminait Les Indestructibles il y a 14 ans.  L’Homme Taupe Le Démolisseur apparaît donc et on va enfin savoir comment la toute nouvelle équipe / famille de super-héros va gérer cette nouvelle attaque.

Grâce à ce procédé, on est immédiatement replongé dans le bain. Les Indestructibles sont de retour avec un humour et des scènes d’actions grandioses, propre à l’univers de Brad Bird. Ils n’ont donc pas changé ? Pas sûr…

Le temps a passé et l’équipe du film de goûté à de nouveaux outils et de nouvelles technologies. Ce qui saute immédiatement aux yeux est l’évolution dans le design des visages. Rassurez-vous : la super-famille et les personnages aperçus dans le premier film n’ont pas changé. En revanche, tous les nouveaux personnages semble des caricatures de comédiens existent. J’ai pas exemple du mal à ne pas voir Helena Bonham Carter dans le personnage de Evelyn Deavor. Ca n’a l’air de rien mais Les Indestructibles, alors leurs traits plus ronds, semblent dénoter par rapport à leurs interlocuteurs.

L’autre point faible du film est, pour moi, le running-gag autour de Jack-Jack. “Quoi ? Jack-Jack a des pouvoirs ?” Il faut croire que tout le monde dans ce film à oublié le final de Les Indestructibles et le combat surprise contre Syndrôme. Donc oui, Jack-Jack a des pouvoirs et on va vous le répété encore et encore au cours du film.

Pour le reste, ce II est un pur concentré de plaisir. Les personnages sont toujours bien écrits et attachants et font face à des thèmes de sociétés quand, par exemple, Bob reste à garder les enfants alors que Ellen doit aller travailler. Egalement, les motivations du méchant m’ont semblé particulièrement intéressantes (mais pas de spoiler, on en parlera une autre fois). Elles renvoient à mon propre constat sur la fainéantise des fans et des lecteurs de comics.

Les scènes d’actions sont le gros point fort du film. Elles sont vraiment intenses et très bien réalisées. On oublie les effets brouillon de caméra à l’épaule à la mode dans d’autre films de super-héros. Ici, la réalisation ne cache rien et on en prend plein la tronche. Le film est en cela hyper généreux avec les fans et offre un divertissement parfaitement réussi et un excellent film de super-héros. L’utilisation des véhicules permet tour à tour un hommage aux gadget vue dans les comics ou une utilisation maline des pouvoirs d’ElastiGirl (là encore, pas de spoil mais vous comprendrez). Enfin, les nouveau super-héros apportent un vrai plus au folklore des Indestructibles. Grandiose ou parfaitement ridicules, ils sont livrés avec quelques punchlines bien trouvées.

Au fait, vous avez compris que j’ai aimé le film ?

Les Indestructibles sont de retour. 14 ans après le premier opus, le plaisir est intacte. La famille de super-héros s’offre à la fois une suite réussie, une extension à son univers et des thèmes de sociétés.
Pour l’instant, Les Indestructibles 2 est le meilleur film de super héros de l’année !

La note de Matt : 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Comics Grincheux, Films, Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...