[Review] Lego Marvel Super-Heroes 2

Le jeu ne casse pas des briques !

Lego Marvel Super-Heroes 2 est déjà sorti sur les principale consoles de jeux vidéo et sur PC. Mais que faut-il en penser ?
Après un premier opus qui avait été salué pour sa richesse, et un autre consacré uniquement aux Avengers, Lego revient s’amuser avec les personnages de Marvel Comics.
A vous les voyages aux quatre coins du monde, du temps et des univers parallèles!

Test réalisé sur une playstation 4.

C’est Kang tu veux …

Après un affrontement avec Galactus faisant voyager les joueurs à travers tout New York, quel adversaire les développeurs, aidés par le scénariste Kurt Busiek, pouvaient mettre sur la route des joueurs tout en renouvelant l’expérience ? Ils ont choisi Kang le conquérant.
Ce dernier va se mettre à voler des parties de 18 mondes connus de l’univers Marvel afin de créer sa cité de Chronopolis. A nos héros de parcourir Manhattan, l’Egypte Antique, Asgard, le Far West, Atillan, ou encore Nueva York – le New York de 2099 et bien d’autres lieux pour mettre à mal les plans du voyageur temporel.  

Depuis l’arrivée d’Iron Man et de ses amis Avengers sur grand écran, l’univers Marvel n’a jamais été autant sur le devant de la scène. Autant le premier jeu montrait clairement qu’il faisait la part-belle aux personnages Marvel au sens large, autant celui-ci se consacre principalement aux personnages issus des films Marvel Studios (en mettant en avant les Gardiens de la galaxie, Docteur Strange, les Inhumains ou autres personnages issus de Thor Ragnarok) et à quelques personnages que l’éditeur de comics essaye de nous forcer à aimer depuis quelques années, comme Spider-Gwen, Gwenpool & autres. Evidemment on notera l’absence des personnages issus des X-Men ou des 4 Fantastique… puisque les droits des films n’appartiennent pas à Marvel Studios (du moins à cette époque).
C’est donc le joueur qui se retrouve pris en otage dans cette guerre des studios mais il lui reste quand même 236 personnages avec lesquels s’amuser, même si pour la plupart sont interchangeables.

Montre moi ta brique de Gameplay …

Si vous avez déjà joué à un jeu Lego, vous savez que le scénario n’est qu’un prétexte à toujours plus de destruction de briques façon beat the all, construction d’éléments et récolte d’item saupoudré d’un humour caustique. Sauf que voilà, on se retrouve avec un système de jeu qui n’a pas vraiment évolué depuis le début de la saga. Avec Lego Batman 2 en 2012, on a pu voir l’apparition d’un open world qui a fait le plus grand bien à la licence. Ce monde ouvert sert donc à abriter des missions secondaires et de hub géant pour les différentes missions scénarisées du jeu. Mais au final le gameplay de base de Lego Marvel Super Heroes 2 est très  proche de ce que proposait un Lost Viking en 1992 (oui, ce n’est pas tout jeune) ou chaque personnage possède des capacités qui sont propres à son type (Hulk peut soulever les objets lourds, Spider-Man peut utiliser ses toiles pour tirer des objets, Rocket creuser des trous, Star Lord utiliser des mines spéciales ou encore Miss Marvel passer dans des espaces réduits…) et le joueur devra donc passer d’un personnage à un autre (ou coopérer avec un second joueur) afin de progresser dans le jeu et résoudre de petites énigmes très accessibles. Classicisme oblige, chaque niveau se termine par un combat contre un boss. Cependant avant afin de vaincre un boss, le joueur devait trouver la bonne interaction dans le décor qui allait affaiblir son adversaire.
Désormais il s’agit simplement de donner le plus de coup possible au boss au bon moment … le bourrinage aura donc eu raison de la réflexion.

L’open world reste une excellente idée, avec pas mal de choses à faire. Cependant, on n’a plus l’impression d’être dans un tout unis comme dans le précédent jeu mais vraiment dans un patchwork d’univers et on peut le dire très simplement, les véhicules que le joueur peut piloter ne servent pas à grand-chose tant il est plus rapide d’utiliser un personnage ayant la capacité de vol. Les missions liées à la conduite de véhicules sont d’ailleurs les pire de tout le jeu, les véhicules se bloquant dans tout et n’importe quoi et ayant un peu tendance à exploser.
On notera aussi que certaines quêtes devront être relancés plusieurs fois, dû à quelques bugs ou manques d’indications.

Et c’est le plus gros problème que rencontre le jeu : sa routine.
En effet, depuis 2005 et son Lego Star Wars, Traveller’s Tales nous ressort presque tous les ans la même recette en la faisant évoluer très peu. Même si le public est content de retrouver un jeu accessible et permettant de revisiter des univers qu’il apprécie, apporter un peu d’originalité à son concept d’origine ne serait pas un mal. Pire, le studio ne prend même pas le temps de corriger les erreurs récurrentes présentent dans ses jeux, comme si Traveller’s Tales se fichait de rendre un produit fini.

L’une des innovations de ce Lego Marvel est la présence d’un mode multi-joueurs, qui fait pas mal penser à un Power Stone, proposant aux joueurs de se mettre sur la gueule afin d’obtenir les pierres d’infinité et être celui qui a le plus grand score en fin de partie. Un autre mode de jeu consiste a avoir la zone coloré la plus grande comme dans Splatoon. Mais le tout reste quand même assez anecdotique.

La grande force de ce Lego Marvel Super Heroes 2, c’est sa durée de vie. On ne se moque pas du joueur puisqu’il faudra une dizaine d’heure pour arriver au bout du mode histoire et qu’il reste encore de nombreuses heures de jeux à celui qui voudra faire toutes les missions secondaire, débloquer tous les personnages, récupérer toutes les briques roses, véhicules et autre item à ramasser. Et il y a un vrai plaisir à découvrir les nouveaux personnages qu’on n’a pas encore, à voir les petits scénarios annexe loufoques.

Le fait de ne pas pouvoir couper ou passer les nombreuses cinématiques allongent virtuellement la durée de jeu passée devant le jeu. 
ndMatt

Une question qu’on peut se poser est “Pour qui est ce jeu ?”.
A l’origine, les jeux Lego se destinaient à un public jeune voir familial mais est-ce toujours le cas ? Entre son humour ultra référencé aux films, comics ou parfois un peu sous la ceinture, on peut se poser la question. Surtout que ce dernier arrivera rarement à vous tirer un sourire. De même, à vouloir complexifier ses contrôles et en mettant souvent 2 actions sur la même touche le tout devient peu évident pour de jeunes joueurs.
A l’inverse, la répétitivité de la chose rend le tout assez ennuyant à la longue pour un adulte… Le jeu se retrouve donc avec le cul entre 2 chaises, à ne pas savoir qui il cible si ce n’est les fans de la licence et les fans de Lego.

Lego Hulk SMASH !

Graphiquement le tout est très joli et utilise bien la puissance de la PS4. Non, le plus bluffant et le nombre d’élément affiché en même temps qui est le plus important à ce jour pour un jeu Lego. Hélas comme dans la plupart des jeux Lego, le tout est souvent gâché par une caméra assez capricieuse venant compliquer les phases de plate-forme.

L’aspect sonore, pour sa part est assez anecdotique. Mis  à part le thème des Avengers et quelques musiques des Gardiens de la Galaxie, il est difficile de garder en mémoire une seule des compositions originales du jeu. Côté voix, on oscille entre le très fidèle avec par exemple Star Lord qui a le droit d’être doublé par le doubleur de Chris Pratt et d’autres personnages qui ont le droit à une VF complétement en décalage de celle qu’on leur connait d’habitude.

Pouvoir dire si Lego Marvel Super Heroes 2 est un bon jeu ou pas est compliqué.
Si vous n’avez jamais joué à un jeu Lego ou que vous êtes un grand fan de Marvel Comics/Studios, la réponse sera “oui”. Si vous êtes déjà lassé de la formule, alors passez votre chemin. Même si le jeu est sympa, qu’il est très riche et qu’il proposera de passer de bons moments en famille, on pourra déplorer que le studio en charge ne prenne pas plus de risque et nous resserve tous les ans le même jeu avec le même manque de finition et un habillage différent qui finira à la longue par causer la fin des jeux Lego.

La note de Wolf : 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi

Bonus : découvrez le jeu dans le gaming live de Matt

 

 

 

 

Categories Jeux Vidéo, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...