[Review] Injection Tome 1

Une injection à vous filer la migraine !

Cinq génies sont chargés par le gouvernement britannique de découvrir la prochaine étape de l’évolution de l’Homme. Leur découverte va leur laisser un goût amer et ils vont donc décider de prendre les choses en mains.

Injection Tome 1 
Histoire : Warren Ellis
Illustrations : Declan Shalvey
Encrage : Declan Shalvey
Couleur : Jordie Bellaire
Contient les épisodes Injection #1-5
Publié par Urban Comics

L’avis de Spider-Matt :

Le moins que l’on puisse dire est que ce tome est très difficile d’accès. C’est bien simple on commence à comprendre de quoi il s’agit une fois 90 % de l’histoire lue. L’histoire est extrêmement décousue et jongle entre ces cinq personnages dotés de capacités particulières, chacun spécialiste dans son domaine. On comprend qu’elles ont été réunies par une mystérieuse organisation dans le but de découvrir quel sera le prochain bond dans l’évolution humaine. On comprend aussi que ce qu’ils vont découvrir ne va pas leur plaire, qu’ils vont décider d’y remédier et que ça va très mal tourner. Le récit se déroule au passé, où l’on verra ces cinq individus réfléchissants ensemble, et au présent, où cette fois-ci, ils sont séparés et font face aux conséquences de leurs actes. Nous sommes donc baladés entre situations incompréhensibles et termes totalement étrangers comme « Rebouteux » ou « La Casse » ou encore « Injection ». C’est bien simple, je lisais sans rien comprendre et les personnages n’avaient pas l’air bien plus avancés que moi. Mais les dernières pages approchent et les pièces du puzzle commencent à se mettre en place. Tout n’est pas révélé, loin de là, mais juste assez pour que je veuille bien accorder une chance à se titre et vouloir en lire la suite. On ressent le désir qu’a Warren Ellis de vouloir creuser au maximum les relations entre ces cinq individus à l’ego surdimensionné, tout en développant un thriller technologique sur fonds de folklore britannique. Le ton est donné et tout va s’articuler sur la manière dont cette équipe hors du commun va réussir à s’organiser afin de contrer cette menace. Un début très intriguant qui mérite qu’on s’y intéresse.

La partie graphique est assurée par Declan Shalvey qui s’en sort très bien sans que cela soit exceptionnel non plus. Le style colle à l’histoire et est très lisible ce qui contraste avec la complexité de la narration. J’ai particulièrement apprécié les scènes en pleine nature se déroulant avec Robin Morel, tout y est extrêmement détaillé, à tel point qu’on se croirait réellement en Grande-Bretagne. Les couleurs de Jordie Bellaire ne sont pas en reste et apportent un réelle plus-value à ce titre.

 

Ce nouveau titre de Warren Ellis est pour le moins déconcertant et pourra en rebuter plus d’un. Toutefois, je conseille de lire ce tome au moins deux fois afin de se faire un réel avis avant de décider de continuer l’aventure ou non.

La note de Spider-Matt : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Nos chroniques, Spider-Matt
Jetez un oeil ici...