[Review] Giant Days tome 1

Comme Scott Pilgrim mais sans les bagarres.

Giant Days tome 1 chez AkileosEsther, Susan et Daisy viennent de rentrer à l’université. Elles vous proposent de les suivre dans leur apprentissage de la vie, de l’autonomie et des contrariétés du quotidien, entre dragueurs lourdingues et piaules insalubres.

Giant Days tome 1
Histoire : John Allison
Illustrations : Lissa Treiman
Contient les épisodes 1 à 4 de Giant Days
Publié par Akileos

L’avis de Matt :

Disclaimer :
je pense que j’ai un gros problèmes avec les titres « de la hype ». Les livres que tout le monde aime, ceux que tout le monde attend ne sont définitivement pas pour moi. J’ai déjà eu ce sentiment avec Bitch Planet ou avec The Wicked & The Divine. J’ai vu mes potes s’extasier sur Giant Days, j’étais donc hyper pressé de le lire. Vraiment…
et pourtant…


Je n’ai jamais été à la Fac. Je n’ai jamais été en internat. Je n’ai (presque) jamais été en colonie de vacances.
C’est peut être pour ça que les histoires, BD ou séries TV qui ne reposent que sur des interactions d’étudiants découvrant la vie ne me parlent pas. On y croise une collection de personnages mous, timides, empotés ou pire. C’est par exemple ce que j’aime le moins dans la série Scott Pilgrim.
Pourquoi cette longue intro ? Tout simplement pour dire que je ne sais pas si Giant Days est une bonne série ou pas. Ce que je sais, c’est que ce n’est pas une série pour moi.

La partie graphique est très séduisante.
Les personnages sont tout en rondeurs, empruntant à l’animation, à l’illustration jeune public et au comics indépendant. Le tout est hyper expressif et franchement réussi. Mais pourquoi ces personnages ne font ils rien ?

Giant Days, c’est la chronique de la vie étudiante d’un trio de jeunes femmes qui se confrontent au monde par elles même et qui font l’apprentissage de la vie d’adulte.
Quand on a dit ça, on a tout dit. Alors… On suit les filles lorsqu’elles sont confrontées à des propos machistes, qu’elles atteignent l’age de la maturité, qu’elles apparaissent dans des classements vulgaires sur Internet, qu’elles se réveillent des lendemains de fêtes… J’ai pour ma part du mal à aller plus loin dans l’histoire car tout cela n’est absolument pas fait pour moi.

Giant Days est probablement une super chronique de la vie étudiante pour qui n’est pas un lecteur mâle de 40 ans qui n’a jamais connu la Fac.
Malheureusement, je suis un lecteur mâle de 40 ans qui n’a jamais connu la Fac.

La note de Matt : 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Commentaires
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...
Concours du moment
- inscription nécessaire pour jouer -