[Review] Flash Rebirth tome 1

Un Flash sans éclair de génie

flash rebirth tome 1 urban comicsCentral City est de nouveau frappée par un déchaînement de force véloce. De nombreuses personnes se retrouvent dotés de super-vitesse. Si certains en font bon usage, d’autres n’en veulent pas et se sentent piégés et, bien sûr, il y a ceux qui en font un usage franchement mauvais. Flash fait le lien entre tout ce monde et les enquêtes qui l’occupent aussi sous l’identité de Barry Allen.

Flash Rebirth tome 1
Histoire : Joshua Williamson
Illustrations : Carmine Di Giandomenico
Contient les épisodes The Flash rebirth #1 et The Flash 1 à 8
Publié par Urban Comics




L’avis de Ben :

Central City subit une nouvelle frappe de force véloce, donnant le pouvoir de vélocité à de nombreuses personnes. Face à cette afflux de coureurs, une organisation se met en place pour les aider. Flash se retrouve leader et guide spirituel pour cette nouvelle génération de Flash en devenir.
En parallèle un nouveau méchant vient se mêler à l’histoire, il s’agit de Godspeed sans nul doute frappé lui aussi par la force véloce.

Godspeed est un méchant qui rend la justice en tuant et en n’ayant pas peur de causer de dommages collatéraux. Il a un bon charisme et donne du fil à retordre à Flash puisqu’en plus de courir vite, il a la capacité d’aspirer la force véloce de ses adversaires… Présent dans cette aventure on devrait le retrouver dans de prochains épisodes et c’est tant mieux. Il peut prendre de l’envergure et nous surprendre.

Dans les nouveaux personnages, on a aussi Meena qui aide Flash a former les apprentis, elle-même dotée de la super-vitesse et pas insensible aux charmes de Barry. Elle est aussi capable de détecter les possesseur de la super-vitesse.

Par contre, pourquoi Meena est la seule qui parvient à détecter la force véloce des autres (pas les nouveaux ou encore Flash) ? De la même manière, pourquoi seuls Godspeed et Flash peuvent aspirer la force véloce ?

Coincer entre les enquêtes, Godspeed et la formations de nouveaux, Flash et Barry Allen ne parviennent pas à être partout, arrivant même trop tard… Pour s’en sortir Flash aura besoin d’un coup de main.

Les relations entre les personnages donnent du relief à Flash et lui donne une autre dimension notamment avec son rôle de leader.
Une intrigue assez classique au dénouement tout sauf surprenant mais bien mené par les auteurs, un dessin pas inoubliable mais qui colle bien à l’esprit de l’éclair rouge et un final qui ressemble un peu à une bataille d’ego en mode “montre moi qui court le plus vite”.

Ces ingrédients font de ce premier tome une bonne lecture mais un cran en dessous de Superman Rebirth ou encore de l’excellent Green Arrow Rebirth par exemple.

On peut toutefois signaler que c’est un bon point d’entrée pour les nouveaux lecteurs. En effet, si on excepte le Flash Rebirth #1 et si on se focalise sur les 8 numéros suivants, il n’y a pas de grosses références aux aventures passées et l’histoire est compréhensible sans avoir 20 ans de Flash dans les pattes.

Une bonne histoire de Flash confronté à un nouveau méchant qui lui donne du fil à retordre. Un scénario classique mais efficace en font un titre correct pour cette vague de renouveau. Un bon point d’entrée pour les nouveaux lecteurs.

La note de Ben : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Ben, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...