[Review] Enormous tome 1

« Oh mais… mais c’est énorme ! »

enormus tome 1 ankama label 619Des villes des Etats-Unis subissent les assauts de monstres immenses qui se nourrissent des personnes qu’ils croisent. Les rôles de la proie et du chasseur sont inversés et la course à la survie est engagée. Mais les monstres ne sont pas la seule menace présente dans les pages de ce comics, une matière mystérieuse lumineuse semble se répandre dangereusement…

Enormous tome 1
Histoire : Tim Daniel
Illustrations : Mehdi Cheggour
Contient les épisodes Enormous #1 à #6
Publié par Ankama, label 619

L’avis de Ben :

La couverture de ce premier tome nous donne tout de suite le ton : des monstre et une grosse guerre ! Déjà si vous n’êtes pas amateur du genre passez votre chemin, car des montres il y en a, et des gros!
Il s’agit d’un bon survival/catastrophe où on suit à la fois des groupes de personnes tentant de ne pas se faire déchiqueter par les monstres mais aussi la propagation d’un champignon parasite.

J’avoue ne pas avoir tout compris de l’origine des monstres ni de l’espèce de champignon (ou matière) qui infecte les personnes par contact… A priori, il s’agit peut être des conséquences d’un cataclysme écologique mais je n’en suis pas certain.
Bref, pas mal de questionnements mais après tout peut être est-ce voulu, la suite nous le dira. Pour l’instant, on nous laisse en plan.

Le scénario peut se résumer à une simple question de fuite et de survie, sans réel dialogue profond. On peut d’ailleurs noter que certains enchaînement de dialogue peuvent perdre le lecteur et rendent certains passages un peu brouillon. Pour le moment, on a seulement une ébauche de psychologie des personnages confrontés à ce genre de crise, pas de réelle​ tension entre survivants ou d’affrontement entre différents groupes, un comme si les auteurs en gardaient sous la pédale ce que j’ai trouvé dommage.

Le dessin quant à lui est sublime dans un style « photo-réaliste », l’action y est bien retranscrite. Et que dire des monstres qui sont soignés et extrêmement détaillés. Il faut dire que les auteurs étaient attendus au tournant sur ce point : les monstres sont un peu les vedettes de ce comics. Mais au final, c’est pour moi un bilan mitigé avec ce premier tome de Enormous. L’histoire a du potentiel mais quelques aspects un peu brouillon gâchent le plaisir.
On a envie que les auteurs se lâchent plus et nous offrent une histoire qui sorte des classiques du genre.

Enormous tient ses promesses et respecte les codes du genre sans jamais sortir des sentiers battus. Gageons que le prochain opus soit plus surprenant, ces monstres le mérite !

La note de BEN : 

 

Commentaires
Categories Ben, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...