[Review] Dark Vador tome 3 : La guerre de Shu-Torun

Vador contre-attaque !

StarWars_Vador

Dark Vador doit mettre fin à une insurrection sur  la planète minière Shu-Torun. Il est épaulé par le Dr Cylo et ses adjoints. Mais, plus que le succès de l’Empire, ces derniers souhaitent avant tout que Vador échoue.
Quand grands enjeux et facilités scénaristiques se croisent, on est bien dans le 3ème tome de la série Dark Vador.

Auteur : Kieron Gillen
Dessinateurs : Leinil Yu et Salvador Larroca
Contient Darth Vader annual #1 et Darth Vader #16 à 20
Disponible chez Panini Comics

L’avis du Kit :

Battle_of_Shu_Torun

Une bataille de plus pour Lord Vader.

Diminué dans son statut après la destruction de l’Etoile Noire, Dark Vador revient renforcé de sa confrontation avec les rebelles sur Vrogas Van (lire le cross-over Vader Down/Vador Abattu, j’en parlais ici). Il en a même profité pour se débarrasser de l’un des chouchous de l’Empereur, créature issue de la technologie du Dr Cylo.
Cette fois, il est envoyé sur la planète Shu-Torun pour jouer de sa « diplomatie » et perpétuer l’exploitation des minerais locaux pour l’Empire. La famille royale locale a, quand à elle, décidé de s’affranchir de son affiliation à l’Empereur en visant directement son émissaire. Mais le Seigneur Sith a de l’expérience derrière lui, et il peut compter sur les droïdes Triple 0 et BT-1 (les parfaits opposé de C-3PO et R2-D2) pour l’appuyer dans sa basse besogne.

2yopwkp

« Nous n’avons pas besoin d’eux. Ces ordures chasseurs de prime. »

Nouvel arc narratif du titre la série Darth Vader est toujours mené par Kieron Gillen. Sous sa direction, l’ancien Jedi devenu la Main Exécutrice de l’Empereur retrouve de sa superbe, après sa déchéance infligée lors de la destruction de l’Étoile Noire.
Malgré quelques facilités scénaristiques et une fin assez (voire trop) rapide, le titre reste plaisant et divertissant. Bien qu’étant l’un des plus grands méchants de la culture populaire (il l’a de nouveau prouvé dans le 1er film spin-off de la saga, Rogue One), on prend un malin plaisir à être du côté du Seigneur Noir des Siths dans sa quête.

dv19_p4

Remise en forme de Dark Vador

Côté graphique, Leinil Yu s’occupe du volet introductif ( l’annual #1) qui introduit la planète Shu-Torun et sa famille royale. Il apporte sa touche personnelle à la saga avant de s’atteler au titre Star Wars et l’arc « Prison Rebelle« , permettant ainsi à Salvador Larroca de prendre une petite pause. L’artiste espagnol revient ensuite pour l’arc suivant toujours centré sur la planète Shu-Torun, sa famille royale et le complot du Dr Cylo et ses « créatures ». Larroca retrouve un peu plus de précisions dans ses traits par rapport aux volets précédents. Malgré quelques facilités toujours présentes par ci par là, l’illustrateur prend toujours plaisir à dessiner le Seigneur Noir des Sith et cela se voit tout de même. On notera aussi le très bon travail de couverture d’un Kaare Andrews au top. On a l’impression de retrouver du Drew Struzan ou du Hugh Fleming dans la texture.

En conclusion, c’est le retour en forme et en puissance du seigneur Vador qui revient petit à petit dans le petits papiers de l’Empereur Palpatine. Le duo Gillen et Larroca poursuivent leur exploration du bad guy de la saga Star Wars avec brio et facilité pour le bonheur des fans et pour ceux qui découvrent les comics Star Wars depuis peu avec la reprise par Disney/Marvel. On a désormais hâte de voir la fin de l’histoire dans le 4ème et dernier tome de Dark Vador.

La note du Kit :

Commentaires
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...
Concours du moment
- inscription nécessaire pour jouer -