[Review] Daredevil / Punisher : le septième cercle

Un cercle qui pourrait tourner en rond.

Daredevil Punisher septieme cercleL’avocat Matt « Daredevil » Murdock  vient d’obtenir la dépaysement d’un procès et assiste au transfert de l’accusé.
Le Punisher s’en mêle, bien décidé à se faire justice lui même. Matt Murdock doit réussir à arrêter à stopper le Punisher avant que ce dernier n’abatte sa cible.

Daredevil / Punisher : le septième cercle
Histoire : Charles Soule
Illustrations : Szymon Kudranski, Reilly Brown et J.L. Mast
Contient les épisodes Daredevil / Punisher : Seventh Circle 1 à 4
Publié par Panini Comics

L’avis de Matt :

Sur les réseaux sociaux, vous avez peut être croulé sous les annonces autour de ce titre. Il faut dire que l’artiste français Mast participe à la réalisation de cette série et qu’il mouille la chemise pour la promo du titre. Il assure une tournée partout en France pour présenter et dédicacer le titre.
Et le titre justement…

Ce titre était initialement publié en webcomics avant d’être adapté en papier. On pouvait donc se douter que ce n’est pas dans son récit qu’on allait trouver une révolution propice à bousculer le statut-quo de Marvel Comics. Ici, l’histoire est très classique avec un Punisher qui tente de tuer un malfrat (présumé) que protège un héros. Hyper classique.
Pourtant, je me suis laissé prendre au jeu et j’ai apprécié cette lecture. La narration de Mast et les dessins de Kudranski font le job et l’histoire avance à son rythme, même si elle manque cruellement d’enjeux.

Les personnages eux aussi sont à la cool et le duel entre DD et Pupu est plutôt bon enfant. Les héros se connaissent, s’agacent autant qu’ils se respectent… Quand Daredevil entre dans la ligne de mire du Punisher, on ne tremble donc pas pour le héros. On pourra regretter que l’histoire ne débouche sur rien mais cette BD est très bien exécutée et on prend donc plaisir à voir (encore une fois) Frank Castle et Matt Murdock se tenir tête.
Ah si, il y a une nouveauté : Daredevil a un sidekick !! Qui a dit « mouais, bof » ?
En fait, ce récit aurait aurait été parfait dans une édition kiosque, c’est le genre de titre à lire dans le train pour apprécier son voyage.

Ce Daredevil / Punisher est une lecture en demi-teinte. D’un côté, le pitch est hyper classique et offre peu de surprise. De l’autre, le livre se laisse lire avec plaisir.
On est donc face à une lecture simple mais solide pour tout ceux qui n’ont pas encore eu leur dose de Daredevil ou de Punisher.

La note de Matt : 

 

Commentaires
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...