[Review] Black Widow – tome 1 : Le Lion Blessé

♫ « Le Lion est mort ce soir » ♫ ?

Black Widow s’échappe d’un héliporteur poursuivi par le S.H.I.E.L.D. Comment une Avenger devient une fugitive ?
La réponse se trouve dans le passé de Natasha Romanoff, et plus exactement, dans la Chambre Rouge

Black Widow tome 1
Auteurs : Mark Waid et Chris Samnee
Dessinateur : Chris Samnee
Contient les épisodes US 1 à 6 de Black Widow (2016)
Disponible chez Panini Comics

L’avis du Kit :

Aucune tranquillité dans un open-space !

L’histoire débute avec notre espionne rouquine courant à travers un open-space, poursuivie par des agents du S.H.I.E.L.D.
L’espionne ex-agent du KGB et membre reconnu des Avengers, devient la proie de ses employeurs du S.H.I.E.L.D. Qu’est ce que Natasha Romanoff a bien pu faire pour se retrouver pourchasser par ses alliés?

Après avoir fait les beaux jours de Daredevil ces dernières années (le Démon Gardien leur a bien rendu avec un Eisner Award en récompense), on retrouve le duo inséparable Mark Waid & Chris Samnee aux manettes du nouveau run sur son ex-petite amie, Black Widow/La Veuve Noire.  Ils s’associent une nouvelle fois au scénario, tandis que Samnee signe aussi le travail graphique de ce 1er arc scénaristique. J’étais personnellement déçu de voir le duo artistique quitter le titre Daredevil, mais je fus du coup très enthousiaste à la nouvelle de leur succession à Nathan Edmonson et Phil Noto sur le nouveau Black Widow. Leur récit commence fort en action et en questionnement sur les raisons des agissement de notre espionne Marvel préférée avant de se poser tranquillement pour répondre à nos interrogations. L’histoire reste simple, efficace et toujours liée au passé trouble de Natasha lorsqu’elle servait la cause de l’Union Soviétique. Si on devait justement reprocher une chose au titre, c’est peut-être cela, le fait de reprendre, une nouvelle fois, la touche « culpabilité » de l’héroïne liée à ses actes passés.

Niveau dessin, Chris Samnee assure. Il livre un très bon travail, toujours bien inspiré par ses aînés du monde des comics, et dont les traits me font toujours penser au regretté Darwyn Cooke. L’artiste se fait ici d’autant plus plaisir qu’il nous donne des planches punchy, nerveuses et pleines d’action. Une nouvelle belle prestation de la part de l’illustrateur pour un personnage Marvel qui le mérite bien.
La mise en forme qu’il établi n’a rien à envier un bon film d’action/espionnage. Samnee montre une fois de plus qu’il « touche sa bille » dans le milieu du comic-book.

 

La Veuve Noire de retour sur ses terres natales

Un nouveau départ scénaristique pour la « Veuve Noire » de la Maison des Idées, par Mark Waid & Chris Samnee, le duo de scénariste/artiste qui a fait ses preuve et ce depuis déjà plusieurs années. Bien qu’il n’apporte pas forcément de nouveautés quand au personnage de Natasha Romanoff, ce recueil vaut largement son pesant de cacahuètes.
On prend un grand plaisir à croquer les pages explosives et bien ficelées de ce 1er tome, que ce soit dans la lecture et dans son graphisme. On prie pour que la poursuite du run soit du même acabit. Eh Panini Comics ! Vite la suite !

La note du Kit :

Commentaires
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...
Concours du moment
- inscription nécessaire pour jouer -