[Review] Black Magick 1

Vous laisserez-vous ensorceler ?

Black Magick 1 Glénat ComicsRowan Black n’est pas qu’une inspectrice de police, elle est aussi une sorcière.
Alors qu’elle participe à un rituel avec ses sœurs, elle est appelée sur une prise d’otage. Le forcené veut lui parler spécifiquement à elle. Il apparaît que l’homme connait son secret et qu’il veut la tuer… a moins qu’il ne soit manipulé par quelqu’un comme le suggère différents indices.

Black Magick 1
Histoire : Greg Rucka
Illustrations : Nicola Scott
Contient les épisodes Black Magic #1 à 5
Publié par Glénat Comics




L’avis de Matt :

Black Magick est la première nouveauté de l’année 2018, pour moi. J’espère que toute cette foutue année sera du même acabit.
Commençons par l’évidence : Black Magick est hyper beau. J’avais quelques réserves sur les pages de Nicola Scott, en particulier sur le titre Wonder Woman Rebirth. Ses personnages y sont réussi mais sa représentation des visages me gênait un peu. Wonder Woman en particulier avec ses yeux mi clos en permanence semblait sortir de photos ratées ce qui lui donnait un air débile au fil des pages.

Black Magic 1p1

Ici, aucune réserve. Les pages sont magnifiques et la composition apporte un dynamisme très bien maîtrisé. Les illustrations sont privées de couleurs, tout est en teinte de gris… ou presque.
La couleur arrive dans la BD par touche à des moments particuliers qu’on ne dévoilera pas ici. Ce qu’on peut dire, c’est que ce choix artistique donne un cachet particulier à ces pages particulièrement réussies.
Bref, graphiquement, Black Magick c’est un grand oui.

Il reste donc l’histoire de Greg Rucka. L’auteur mélange les influences, injecte du polar dans son récit de sorcière (à moins que ce ne soit l’inverse). Le récit est un vrai thriller, très prenant et porté par des dialogues particulièrement bien sentis. La première séquence donne le ton quand, en plein messe noire, une des sorcières se fait engueuler car son mobile se met à sonner.
Je me suis vraiment laissé absorber par ce titre même si il me manque certainement quelques références. Les sorcières utilisent parfois du jargon qui semble propre à la magie païenne ou wiccan, sans que ça gène la lecture. Pourtant, si on est curieux et qu’on veut en savoir plus, il faudra lire le dossier présent à la fin du livre ou faire ses propres recherches sur le net.
Au moins, le titre ne prend pas ses lecteurs pour des débiles et ne le prend pas par la main du début à la fin.

Black Magic 1p2

Black Magick est une totale réussite.
Les illustrations sont magnifiques et utilisent une astuce de mise en scène particulièrement bien sentie. Le scénario nous dévoile juste ce qu’il faut d’indices pour nous rendre accro tout en proposant pas mal de rebondissements.
Ce thriller teinté de polar et de magie noire profite en plus d’une atmosphère prenante et de dialogues parfaits.

La note de Matt : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...