[Review] Batman & Les Tortues Ninja

Bat-Cowabunga pour tout le monde

Batman et les Tortues NinjaA Gotham City, les vols de produits high tech se multiplient. Des Ninja semblent s’approprier des technologies, ce qui va finir par attirer l’attention de Batman.
Au cours de son enquète, le chevalier noir va croiser la route de 4 Tortues Ninja qui lui viendront en aide pour affronter ces fameux ninja voleurs qui ne sont autre que Shredder et son clan des foot.

Batman et les Tortues Ninja 
Auteur : James Tynion IV
Dessin : Freddie E. Williams II
Ce livre contient 1 à 6
Publié par Urban Comics

L’avis de Matt :

« Batman rencontre les Tortues Ninja », si vous aimez les pitch casse-gueules, en voila un beau.

Transposer l’univers des Tortues Ninja à Gotham City était un entreprise risqués. Le livre repose sur la structure narrative hyper classique des crossovers multi-éditeurs. Le gentil A rencontre le méchant du gentil B (et inversement), les gentils se rencontrent puis s’unissent contre une menace représentée par l’union de leurs ennemis.
Du côté de la structure narrative, restez calme il n’y a rien à se mettre sous la dent.

Découverte de la pizza par Batman

Les Tortues initient Batman à la pizza

Pourtant, cette rencontre improbable fonctionne très bien.
Ici, c’est l’univers des Tortues Ninja avec ses propres références qui mène la danse. On utilise les éléments propre aux tortues et leurs personnages secondaires pour bousculer la vie des habitants de Gotham. On y croise par exemple Damian Wayne, Killer Croc et Le Pingouin mais aussi (plus furtivement) le commissaire Gordon, Harley Quinn, le Joker et beaucoup d’autre.
L’aventure est rythmée mais cousue de fil blanc, le plaisir venant de la confrontation entre ces personnages qui n’auraient jamais dû se croiser et non pas du suspens que propose leur aventure. Les twists de fin de chapitre apporte quelques surprises jusqu’au grand final qui verse dans une géniale absurdité.
Tout est fait pour séduire le fan sans jamais bousculer ni les fans de Batman, ni ceux des Tortues.

Les Tortues Ninja et Batman autour de la Batmobile

Côté dessin, Freddie E. Williams II fait le job et ses pages offrent là aussi un astucieux mélange entre un style moderne et une BD accessible au plus jeunes, qui semblent être la cible de cette publication. C’est dynamique et plutôt réussi là encore même si la perspective prend cher sur certaines pages.
L’édition dans la gamme Urban Kids (petit format, couverture souple) n’est pas génante et permet de proposer le livre pour seulement 10€. Le récit est accompagné par une grosse galerie de couvertures qui permet d’admirer le travail d’artiste comme Gabrielle Del’Otto, Nick Dragota, Ivan Reis ou Neal Adams illustrant une rencontre Batman / TMNT.

Batman et les Tortues Ninja est un crossover classique mais très réussi. Pas de surprise mais beaucoup de références aux univers de références des personnages dans une histoire sans suspens et pleine d’action illustrée avec talent. Un BD ni chère ni prise de tête qu’il ne faudrait pas bouder par snobisme et qu’on peut prêter à ses petits frères et sœurs.

La Note De Matt : 

Commentaires
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...
Concours du moment
- inscription nécessaire pour jouer -