[Review] Avengers 10

Secret Empire continue de traverser le kiosque Avengers tandis qu’Ironheart poursuit son apprentissage de super-héroïne.

AVENGERS / SECRET EMPIRE (2)

Histoire :Mark Waid
Illustrations : Mike Del Mundo
Encrage : Mike Del Mundo
Couleur : Mike Del Mundo, Marco D’Alfonso

Une équipe d’Avengers composée entre autres d’Octopus, de Thor Odinson, de Deadpool, de Vison et de la Sorcière Rouge part en mission afin d’affronter les personnes ayant détruit un des postes maintenant en place le bouclier de protection entourant la Terre. Le début de l’histoire est narré par Otto lui-même et la suite nous montrera qu’il a une idée derrière la tête et que cette histoire n’est que prétexte à faire avancer la sienne. La majorité des membres de l’équipe est soit possédée, lobotomisée ou dépressive. Bref, personne n’est vraiment là de son plein gré. L’histoire est intéressante et même assez poignante à la fin. Inutile de dire que les dessins de Mike Del Mundo sont magnifiques.

Une note pour cette série :

 

LES CHAMPIONS / À LA RECHERCHE DE MISS MARVEL

Histoire : Mark Waid
Illustrations : Humberto Ramos
Encrage : Edgar Delgado
Couleur : Victor Olazaba

Les Champions (qui ne sont plus que trois sans Nova et Cyclope) sont à la recherche de Miss Marvel et vont intervenir dans un camp d’Inhumains créé par l’Hydra où ils pensent la trouver. La situation n’y sera pas si simple qu’il n’y paraît et les jeunes héros vont devoir faire des choix vitaux. Une mission de sauvetage qui se lit très bien, les enjeux sont importants et nous rappelleront une page sombre bien réelle de l’histoire de l’Humanité. La partie graphique est toujours assurée par Humberto Ramos et c’est très bon.

Une note pour cette série :

 

 UNCANNY AVENGERS / À L’ENDROIT, À L’ENVERS

Histoire : Jim Zub
Illustrations : Sean Izaakse
Encrage : Sean Izaakse
Couleur : Tamra Bonvillain

Cette histoire de l’Équipe Unité (qui n’est plus une équipe officielle) se déroule après la fin de Secret Empire et on sait donc que la Sorcière Rouge n’est plus possédée par l’entité Chthon… Depuis le début des événements liés à l’Hydra la ligne temporelle de cette série est tout simplement du grand n’importe quoi. J’ai l’impression de lire quelque chose avec plein de trous dedans. Panini n’aurait pas dû publier cette série dans ce kiosque et attendre la fin de l’event Secret Empire pour le faire. Non seulement la résolution du problème lié à la Dimension des Ombres n’y apparaît pas du tout (une petite explication aurait été agréable tout de même pour ceux qui n’achètent que le kiosque Avengers) car elle se trouve dans le kiosque Secret Empire 4 mais là on apprend carrément que le conflit est terminé et que Wanda n’est plus possédée. S’ensuit une remise en question des relations entre les personnages, d’un bilan de leurs récentes aventures et d’un ennemi qui fait son apparition comme par magie pour les défoncer…  Un gros mouais pour ce numéro donc. Au moins les dessins de Sean Izaakse sont superbes.

Une note pour cette série :

 

STEVE ROGERS, CAPTAIN AMERICA / SACRIFICES

Histoire : Nick Spencer, Donny Cates
Illustrations : Javier Pina, Andres Guinaldo
Encrage : Javier Pina, Andres Guinaldo
Couleur : Rachelle Rosenberg

Nick Spencer poursuit son histoire sur Steve Rogers et l’envers du décor du régime de l’Hydra. J’ai beaucoup aimé la conversation entre Captain et le fils d’Odin. Le ton est grave et plein de sous entendu. La tension est palpable et on sent qu’il n’en faudrait pas beaucoup à l’ancien Dieu du Tonnerre pour changer de camp. On continue à découvrir la psychologie du nouveau leader de l’Hydra à travers plusieurs personnes qui essaieront de lui faire entendre raison alors qu’il  semble s’enfoncer toujours un peu plus dans l’extrémisme et la folie. Et la perte d’une personne chère à celui-ci n’arrangera pas les choses. D’ailleurs, si vous ne voulez aucun spoiler concernant cela il serait peut-être judicieux de d’abord lire Secret Empire 4 avant cette histoire. Pour finir les dessins sont très bons.

Une note pour cette série :

 

INFAMOUS IRON MAN / LES DEUX FANTASTIQUES

Histoire : Brian M. Bendis
Illustrations : Alex Maleev
Encrage : Alex Maleev
Couleur : Matt Hollingsworth

Ironheart prend une décision radicale concernant Fatalis. Cela va faire avancer l’histoire concernant la mère de celui-ci. Ce numéro est plutôt un entracte qui sert de tremplin pour la suite de cet arc et ne raconte pas grand-chose. Le plus intéressant restera la conversation entre Ben et Johnny qui vont parler de leurs proches qui restent introuvables et de cet étrange Reed qui a approché Ben. Les dessins d’Alex Maleev sont toujours très beaux et les couleurs de Matt Hollingsworth apportent une réelle plus-value à l’ensemble.

Une note pour cette série :

 

IRONHEART / VIVE LA REINE !

Histoire : Brian M. Bendis
Illustrations : Stefano Caselli
Couleurs : Marte Gracia, Israel Silva

Le combat entre Lucia Von Bardas et Riri prend fin. C’est un épisode en mode bourrin avec un gros combat qui pousse l’armure d’Ironheart à montrer ses capacités réelles. Cette série ne brillant d’ordinaire pas pour son scénario le fait d’avoir de l’action pure m’a bien plut. En parallèle de cet affrontement on peut suivre une conversation intrigante entre Friday et l’I.A. de Tony Stark. Un bon numéro dans l’ensemble et très bien dessiné.

Une note pour cette série :

L’avis de Spider-Matt

Un numéro plutôt très bon dans l’ensemble. Le seul point faible étant la série Uncanny Avengers qui souffre de problèmes de temporalité en partie dus à la gestion de l’événement de la part de Panini.

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Nos chroniques, Spider-Matt
Jetez un oeil ici...