[Review] Avengers 008

Avengers 008 Panini ComicsRien ne va plus dans l’univers Marvel Comics. Captain America a changé de bord sous l’effet de Secret Empire alors que Fatalis est passé du bon côté et que les Avengers sont aux prises avec une histoire poussive.
N’y aurait-il que Les Champions pour sauver l’univers Marvel ?

Avengers / Fatalis, Notre allié (2)

Histoire : Mark Waid, Jeremy Whitley
Illustrations : Phil Noto
Couleur : Phil Noto

Suite de l’histoire de cet Avenger X sorti du placard et qu’apparemment tout le monde avait oublié chez les plus grands héros du monde. En tout cas ceux qui l’ont rencontré à l’époque ne sont pas là donc bon… Au passage on va essayer de faire le forcing avec ce « Fatalisronman » dont personne ne veut. Pas grand-chose à en dire à part que c’est mauvais et dans la droite lignée de ce que fait Mark Waid sur le titre depuis un moment. Le côté graphique est bien réalisé et les mouvements exécutés avec une impression de flou rendent le tout très beau.

Une note pour cette série :

 

Les Champions / Merchandising

Histoire : Mark Waid
Illustrations : Humberto Ramos
Encrage : Victor Olazaba
Couleur : Edgar Delgado, Nolan Woodard

Voilà une série sur laquelle Mark Waid est très à l’aise ! Nous retrouvons notre jeune équipe des Champions avec un problème de copyright sur le nom de leur groupe. C’est toujours aussi bon de voir les interactions entre tous ces jeunes héros venant de milieux sociaux complètement différents mais ayant tous le même but. Les dialogues sont excellents, chaque personnage est bien développé et l’humour n’est pas en reste tout en étant très bien dosé. Le tout accompagné par le superbe trait du célèbre Humberto Ramos.

Une note pour cette série :

 

Uncanny Avengers / Service De Nuit (1)

Histoire : Jim Zub
Illustrations : Kim Jacinto
Couleur : Tamra Bonvillain

Ici nous suivons les Uncanny Avengers aux prises avec la dimension de l’ombre qui a envahi New York. Tout cela fait écho aux événements s de Secret Empire. Ils vont essayer de comprendre comment régler la situation tout en sauvant les habitants en danger. Sans être ni bon ni mauvais ça reste une histoire classique d’une super équipe contre des démons. Le tout est plutôt centré sur Malicia et ses difficultés à être une meneuse. Les graphismes sont superbes et l’ambiance ombre + magie du Dr Vaudou nous offrent un très beau rendu.

Une note pour cette série :

 

Steve Rogers, Captain America / L’Interview

Histoire : Nick Spencer
Illustrations : Andres Guinaldo, Ramon Bachs
Encrage : Rachelle Rosenberg

Ici nous suivons une interview entre une journaliste, Sally Floyd, et Steve Rogers, alias le nouveau leader de l’Hydra. Nous apprenons que les 2 personnages se sont déjà croisés lors de la première guerre civile entre héros. L’entretien est entrecoupé de scènes illustrant la réalité de la situation dans laquelle les États-Unis et ses héros sont plongés face à un ancien Captain America froid et sombre.
Les dialogues sont bons et tout est fait pour nous faire ressentir le régime Nazi 2.0. Certains points de ce nouveau statu quo seront éclairés, notamment en ce qui concerne la situation des mutants en Californie. Au niveau des dessins les scènes de l’entrevue sont plutôt mauvais alors que les flashbacks sont bien meilleurs.

Une note pour cette série :

 

Infamous Iron Man / Au Fond Des Choses

Histoire : Brian M.Bendis
Illustrations :  Alex Maleev
Couleur : Matt Hollingsworth

Ici je suis très mitigé. Nous suivons le chemin vers la rédemption que Fatalis a entrepris depuis quelques temps maintenant sous l’apparence d’un nouvel Iron Man (juste après les évènements de Secret Wars). Il se heurte évidement à la méfiance de tous et surtout de la Chose qui n’est pas du tout prêt à lui pardonner ses actes passés.
La série se concentre d’ailleurs beaucoup sur la relation entre ces 2 personnages, ce qui en fait son point fort. J’ai envie d’y croire à ce Dr Von Fatalis qui cherche le pardon mais je sens l’ombre de Marvel planant derrière et prêt à tout remettre à zéro. Cela reste tout de même une bonne série servie par les très bons dessins
d’Alex Maleev.

Une note pour cette série :

 

Ironheart/ La Cour Des Grands

Histoire : Brian M.Bendis
Illustrations :  Stefano Caselli
Couleur : Marte Gracia

Suite des aventures de la jeune Riri Williams qui remplace Iron Man durant son absence. Ici elle va essayer de collaborer avec le S.H.I.E.L.D. afin de parfaire sa formation. Je n’accroche pas du tout à ce nouveau personnage. Bendis nous sert là une jeune fille qui est censé apprendre à devenir une super héroïne mais qui au final à l’air d’avoir fait ça toute sa vie. Elle en est au début de son apprentissage mais a déjà combattu et vaincu des ennemis à la pelle et a même fabriqué sa propre armure qui n’a rien à envier à l’originale. Les dessins de Marte Gracia sont très bons et collent parfaitement à l’ambiance « technologique » d’Iron Man.

Une note pour cette série :

L’avis de Spider-Matt

Beaucoup de choses dans ce kiosque et le très bon côtoie le très mauvais. On retiendra surtout Les Champions ainsi que l’Interview de Steve Rogers qui approfondira un peu plus les évènements de Secret Empire. A l’inverse la série Avengers est à oublier et Ironheart me convainc un peu plus chaque fois que ce n’est pas pour moi.

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Commentaires
Categories Nos chroniques, Spider-Matt
Jetez un oeil ici...