[Review] Archie vs Predator

Du rififi dans les fifties !

Archie vs PredatorAlors que toute la bande d’Archie est en vacances sur une île paradisiaque, Betty et Véronica se disputent pour une histoire de concours de beauté. Vexée, alors qu’elle pleure dans la forêt, Betty attire sur eux une malédiction qui va se matérialiser sous la forme d’un Prédator, bien décidé à éliminer Archie et ses amis.

Archie vs Predator
Histoire : Alex de Campi
Dessin: Fernando Ruiz
Encrage : Rich Koslowski
Couleurs : Jason Millet
Contient les épisodes Archie vs Predator 1 à 4
Publié par Wetta




L’avis de Matt :

L’univers d’Archie Comics n’est pas le plus connu en France. Véritable institution de la BD américaine, Archie est un lycéen affublé d’une bande de copains dont le plus marquant est le vorace Jughead et son indéboulonnable couronne. Les histoires d’Archie Comics tournent le plus souvent autour d’histoires du quotidien, de fêtes de lycée et d’un certain triangle amoureux car notre héros n’arrive pas à choisir entre deux prétendantes, Betty et Veronica.
En méga résumé…
Ces histoires sont souvent assez sages et profitent d’une ambiance rétro. Pendant des années, Archie fut aux comics ce que Happy Days était à la série télé.

Archie vs Predator

Difficile donc de transposer dans cet univers une créature chasseresse, extra-terrestre et ultra-violente comme le Predator. Pourtant, l’alchimie fonctionne parfaitement !
C’est le décalage entre ce qu’on attend et ce qu’on reçoit qui fait le sel de ce titre. Les personnages de Archie Comics restent dans leur préoccupations habituelles. Au milieu d’un bain de sang, on conseille à une des filles, en larmes, de choisir un mascara water-proof. La panique et l’urgence ne semblent pas vraiment troubler nos héros.
Dans le même temps, le style graphique rond et coloré propre à Archie Comics prend une saveur toute particulière lors des exactions du Predator. On peut donc dessiner de façon enfantine et rétro des mutilations et des arrachages de colonnes vertébrales. Ajoutez à tout ça un robot-géant de combat, une créature proche du Hulk de Marvel Comics et une machine de modification cellulaire et vous obtiendrez un titre tout à fait réjouissant, surprenant et inattendu, un des plus gros WTF qu’il m’ait été donné de lire récemment. C’est n’importe quoi mais ça tient la route.

Archie vs Predator

Il n’y a rien a comprendre, il suffit de se laisser porter par se gros délire qui mélange des éléments qui ne peuvent pas fonctionner ensemble.

Prenez deux licences qui n’auraient jamais dû se croiser, mélanger le tout et observer ce qu’il en ressort.
Véritable OVNI que ce Archie vs Predator, un titre inclassable qui ne laissera pas indifférent. J’ai adoré ce mélange des genres incongrus mais il faudra être sensible à ce gros délire pour y trouver son compte.

La note de Matt : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...