[Review] La Vision tome 2

Est ce que Vision compte les moutons électriques, lui aussi ?

Vision 2 chez Panini ComicsLa famille Vision profite de son quotidien faussement normal après que madame aie tué et fait disparaître Le Moissonneur, un méchant de seconde classe. L’arrivée de Victor Mancha, le « frère » de Vision pourrait pourtant ruiner cet équilibre.

La Vision tome 2
Histoire : Tom King
Illustrations : Michael Walsh et Gabriel Hernandez Walta
Contient les épisodes US The Vision 7 à 12
Publié par Panini Comics

L’avis de Matt :

NOTE : Je vais essayer de faire léger sur les spoilers mais ce ne sera pas facile.

Après avoir aborder les thèmes de l’intégration, du secret et de la différence dans le premier volume, Vision et sa famille se retrouvent désormais confrontés à l’apprentissage de la spiritualité.
Les personnages y découvrent le rêve, le regret et la douleur du deuil, certain se tournant même vers la spiritualité : un des enfants adressant une prière sera rejoint par l’un de ses parents.

Le groupe se retrouve également à devoir faire face aux conséquences de ses actes : Vision en violant sa condamnation à résidence, mme Vision en ayant caché un cadavre.

Rien ne reste normal très longtemps dans une famille de super-héros. Sous le verni de la famille américaine parfaite se dessinent des drames et des trahisons. De ce point de vu, la série perd un peu de son attrait principal. On nous a promis un titre autour d’une famille d’androïde dans la vie de tous les jours, on se retrouve avec un deuxième tome plein d’Avengers et de morts.
La Vision reste pourtant un très bon titre qui offre un regard nouveau sur le synthezoide de Marvel Comics. Toujours en quête de normalité, le héros ne pourra pas échapper à son statut de super-héros et la série en pâti un peu. Passé la surprise et l’excellence du premier tome, l’histoire est rattrapé par les impératifs de l’univers Marvel (des impératifs auxquels la série Hawkeye par exemple avait su échapper).
La Vision reste une très bonne série, différente de la majorité des histoires de super-héros et qui tente de poser des questions intéressantes sur l’humanité de ses personnages sans vraiment leur apporter de réponse.

Rattrapé par l’univers partagé Marvel Comics / Avengers, le titre Vision s’offre pourtant un très bon second tome qui mettra fin (ou pas) à cette période paternaliste de la vie du plus célèbre des synthézoïdes.

La note de *Matt : 

 

Commentaires
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...