[Review] Jupiter’s Legacy Tome 1

Mark Millar est enfin de retour !

Nous sommes en 1932. Sheldon Sampson entraîne un groupe d’amis sur une île qui n’existe que dans ses rêves. Elle n’apparaît sur aucune carte. Pourtant, chaque membre du groupe va y recevoir des super-pouvoirs devenant la première génération de super-héros.
Aujourd’hui, leurs enfants et petit-enfants n’ont pas le même sens de l’héroïsme. Ils sont élevés comme des stars, entre contrats publicitaires et jet set. Pire, Sheldon, porté par ses valeurs démodées, est devenu donneur de leçon en vieillissant. Il est temps pour la nouvelle génération de prendre le pouvoir. Mais pour ça, elle va devoir littéralement “tuer le père“…

Jupiter's Legacy Tome - Lutte de pouvoirs
Histoire : Mark Millar
Illustrations : Frank Quitely
Couleur : Peter Doherty
Contient les épisodes Jupiter's Legacy #1-5
Publié par Panini Comics

L’avis de Matt :

Le patron est de retour aux affaires !
Mark Millar est un auteur capable du meilleur comme du pire. Oubliez ses Supercrooks, MPH ou Reborn, c’est bien l’auteur de The Ultimates, The Authority ou Kick Ass qui est de retour.

Disons le tout net : Jupiter’s Legacy est une pure réussite.
L’histoire d’héritage et de résignation sur fond super-héroïque fonctionne à merveille. Et les nombreux niveaux de lectures assurent la richesse de l’histoire. On peut y voir dans l’opposition entre les deux frères une parabole de l’opposition entre Superman et Batman. On peut également s’intéresser à la métaphore de notre société médiatique dans laquelle les enfants-stars sont désœuvrés. Enfin, on peut simplement lire Jupiter’s Legacy comme une bonne histoire de super-héros.

Jupiter’s Legacy est un exemple de ce que Mark Millar fait de mieux. Mélange d’action et de préoccupations sociales, émaillé de scènes particulièrement violentes et choquantes, voila ce qu’est la série.

Le récit se déroule dans trois époques différentes. La narration se permet donc quelques ellipses pour présenter les origines de ses personnages mais aussi des événements, leurs causes et leurs conséquences. En quelques chapitres, on est traversé par des sentiments contradictoires. Les personnages qu’on détestent au début du livre sont ceux pour lesquels on aura de l’empathie à la fin de ce premier volume.
Chez Millar, les choses ne sont pas toujours simples, les personnages ne sont pas manichéens.

On peut aussi y retrouver des thèmes chers à l’auteur comme la place des héros dans la société. Doivent-ils se contenter d’intervenir quand un citoyen est en danger ? Doivent-ils être pro-actif et prendre en charge le destin du monde ?
Finalement, c’est un des thèmes récurents de Millar sur la place du héros qui se dévoile encore une fois ici. Pourtant, avec un titre rythmé, violent, cruel et parfaitement mis en scène par un Frank Quitely très inspiré, Jupiter’s Legacy est une vraie réussite.

Action, violence, vengeance et réflexion sociale sont au cœur de ce récit. L’auteur est dans sa zone de confort mais la recette fonctionne parfaitement. Jupiter’s Legacy est un des meilleurs titres de Mark Millar.

La note de Matt : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Commentaires
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...