[Review] Deadpool : il faut soigner le soldat Wilson

Le meilleur titre de Deadpool, sans hésitation

Deadpool Il faut Soigner Le Soldat WilsonDeadpool est en mission au Nicaragua, accompagné de Silver Sable, Bullseye et Domino.
Après une conclusion particulièrement sanglante, il est convoqué devant une commission sénatoriale qui cherche à faire le point sur ce carnage. Mais la vérité peut elle sortir de la bouche de Wade Wilson ?

Deadpool : il faut soigner le soldat Wilson 
Histoire : Duane Swierczynski
Illustrations : Jason Pearson
Contient les épisodes Wade Wilson's War 1 à 4
Publié par Panini Comics

L’avis de Matt :

Commençons par une mise au point : j’aimais ce titre avant que ce soit cool.
Quand Panini a publié cette histoire il y a quelques années dans la collection 100% (des albums souples à l’époque), c’est l’envie de lire une histoire illustrée par Jason Pearson qui m’avait poussé à acheter ce titre. J’avais lu Body Bags du même Jason Pearson et j’en voulais plus. J’ai donc foncé sur ce titre.

Depuis, Il Faut Soigné Le Soldat Wilson a connu différentes éditions pour arriver à cette publication spéciale dans le cadre de la célébration des 20 ans de Panini Comics en France (car c’est bien de cette édition dont on parle aujourd’hui).

Deadpool les pieds sur la table

Le contenu de l’album est toujours excellent. Deadpool cabotine face à une commission sénatoriale tout en revivant en flash-back une mission épique en compagnie d’autres « violents » de l’univers Marvel Comics. Le lecteur tentera de démêler le vrai du faux de cette histoire complète, le personnage se contredisant au fil de son récit avant un premier twist scénaristique, suivi d’un deuxième et une fin qui pourrait servir de conclusion ultime aux aventures de Deadpool.
Ca ne vous suffit pas ? Le personnage est farceur, il parle encore une fois au lecteur pour l’impliquer dans cette comédie et aligne quelques références à la pop culture. Ajoutons à cela les dessins de Jason Pearson qui mélangent simplicité et violence, vous tenez le meilleur titre de Deadpool, peut être même le seul bon titre autour du personnage (on en débat en commentaire si vous voulez).

Deadpool avec Silver Sable, Bullseye et Domino

Les 20 ans de Panini Comics sont l’occasion de profiter d’une édition très réussie pour ce titre. On y retrouve les couvertures US de titre, une présentation des personnages et des auteurs mais aussi une couverture de Boulet réalisée pour l’occasion.
Autant le dire, je ne suis pas fan de cette opération. Pourquoi faut il coller des illustrations d’auteurs franco-belge pour vendre des comics ? Ces histoires ne se suffisent pas à elle même ? Bref, je suis assez mitigé concernant cette opération.
Pourtant, le couv’ proposé par Boulet colle plutôt bien à cette série. Son Deadpool victorieux portant une blouse médicale accompagné de ses 3 compagnons, dans le fond et legerement estompés résume à elle même toute cette histoire. Du coup, l’édition proposée ici est réussi et j’ai pris plaisir à re-re-relire cette histoire.
Si vous n’avez pas compris, je vous la conseille.

Hooray for Boobies

Résumons nous de la plus simple des façons :
nous tenons entre les mains la meilleures éditions (à ce jour) de la meilleure histoire de Deadpool publiée à ce jour.

La note de Matt : 

 

Commentaires
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...