Comics VO : La sélection du 31/01/2018

Notre sélection de comics en VO

5e semaine de janvier. D’habitude, c’est la semaine sorties OSEF. Mais pas chez DC !

 

The Flash Annual #1 de Joshua Williamson, Howard Porter et Christian Duce. Un numéro très cool qui se concentre sur Wally et heureusement, Joshua Williamson sait parfaitement l’écrire ! Le cliffhanger me fait trépigner comme un speester jusqu’en mai. Les dessins de Howard Porter sont somptueux et la partie de Duce est plutôt jolie.

Metal #5 de Scott Snyder et Greg Capullo. Ah ! Ah ! Ah bah non ! Putain mais que c’est chiant ! C’est écrit en mode fumage de gros bédos par Snyder, certaines planches piquent les yeux ! Tout les événements se produisent de façon aléatoire et bordélique. Un perso que j’aime revient mais je m’en fous à un point !

Doom Patrol/JLA : Milk Wars Part One de Gerard Way, Steve Orlando et Aco. Premier numéro du crossover entre Young Animal et le DCU et c’était génial ! On sent tous les délires de Gerard Way prendre forme dans quelque chose d’encore plus taré que d’habitude. Il y a un discours sur le pouvoir du lectorat et les dessins de Aco sont oufs !

Deathstroke Annual #1 de Christoper Priest, Bill Sienkiewicz et Denys Cowan. Fin de l’arc et lancement d’un nouveau statu quo pour Slade Wilson. L’arc Defiance aura cherché à montre un assassin différent en le torturant et le confrontant à son passé. ça aura été très dense, parfois un peu long mais c’est brillant !

Phoenix Resurrection #5 de Matthew Rosenberg, Leilil Francis Yu et Joe Bennett. Fin ! C’est dingue de s’être farci quatre mauvais numéros pour arriver à un final réussi en ce qu’il rend vraiment hommage à qui est Jean Grey. C’est très bien écrit mais c’est pas très beau, la faute à trop d’effets qui polluent les cases.
All-New Wolverine #30 de Tom Taylor et Juan Cabal. La fin de l’arc pose une question : que faire quand vous vous êtes trompés de responsables ? La réponse est dans le numéro et Tom Taylor montre une belle intelligence dans l’écriture et la série pourrait prendre une direction intéressante.

The Infinite Loop 2 #4 de Pierrick Colinet, Elsa Charretier et Daniele Di Nicuolo. Fin et c’est dommage parce qu’au final, l’univers a été peu exploité et le discours sur la perception de la réalité n’est pas aussi appuyé que j’aurais aimé. Reste des personnages toujours cool. Mais une semi-déception rattrapée par de superbes dessins.

 

 

 

Quantum & Woody #2 de Daniel Kibblesmith et Kano. Je ne lisais pas la série précédente et je découvre vraiment les persos ici. Le scénario est classique et n’est pas rehaussé par un aspect turbo-con que les couvertures laissent deviner. Dommage parce que les dessins pètent vraiment !

 

Voilà, c’est tout pour cette fois ! A la semaine prochaine !

Categories Comics Grincheux, Sélection VO
Jetez un oeil ici...